Accueil Société

Un scandale d’écoutes illégales remet le secret de l’avocat dans l’actualité

Une zone de police de Flandre orientale avait systématisé l’écoute et le visionnage des « concertations confidentielles » entre les avocats et leurs clients, ont annoncé nos confrères du Tijd. L’information a secoué le monde des avocats en cette fin de semaine, et ces derniers sont bien décidés à rappeler l’importance du secret professionnel.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Un avocat et son client ont eu la conviction, au début de cette année, qu’une conversation, qu’ils avaient eue à l’occasion d’une « concertation confidentielle » préalable à une audition dans le nouveau commissariat de la zone de police d'Erpe-Mere/Lede en Flandre orientale, avait été écoutée par les enquêteurs. Des réflexions qu’ils avaient partagées à cette occasion étaient connues des policiers, et le client avait déposé plainte auprès de l’Organe de contrôle de l’information policière, le COC, qui veille sur le traitement des données par la police (accès à la BNG, enregistrements audio et caméras,…).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Bricourt Noela, samedi 15 mai 2021, 7:30

    Et pendant ce temps là, les médias du nord se limitent à décortiquer tant et plus "le fameux barème " selon lequel ceux qui parlent le français seraient moins demandeurs d'être vaccinés, appuyant leur discrimination par la présence d'un psy, et d'un médecin.. Tout se prépare pour le communautaire. En quoi le fait de parler le français pourrait avoir une influence sur la demande d'être vacciné?

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs