Accueil Monde Proche-Orient

Conflit israélo-palestinien: réunion d’urgence mardi des ministres des Affaires étrangères de l’UE

Les combats les plus intenses depuis 2014 entre Israël et le mouvement islamiste du Hamas, déclenchés par des troubles à Jérusalem, ont fait 174 morts dans l’enclave surpeuplée de Gaza et tué dix personnes en Israël depuis lundi.

Temps de lecture: 2 min

Les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne tiendront mardi une visioconférence d’urgence sur l’escalade des combats entre Israël et les Palestiniens, a annoncé dimanche le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell. La Belgique notamment avait poussé en ce sens.

« Compte tenu de l’escalade en cours entre Israël et la Palestine et du nombre inacceptable de victimes civiles, je convoque une visioconférence extraordinaire des ministres des Affaires étrangères de l’UE mardi », a écrit Josep Borrell sur Twitter.

La veille, la ministre belge des Affaires étrangères, Sophie Wilmès, avait appelé M. Borrell pour « discuter de la manière dont l’UE peut contribuer le plus efficacement possible à briser le cycle de violence, obtenir un cessez-le-feu et permettre un retour au processus de paix. » D’autres contacts ont aussi eu lieu entre ministres des Affaires étrangères de l’UE.

« Nous coordonnerons et discuterons de la manière dont l’UE peut contribuer au mieux à mettre fin à la violence actuelle », a ajouté M. Borrell dimanche. « La gravité de la situation demande une action coordonnée de l’UE pour mettre fin à l’escalade de la violence et faire place au dialogue », a confirmé Mme Wilmès dimanche.

Les combats les plus intenses depuis 2014 entre Israël et le mouvement islamiste du Hamas, déclenchés par des troubles à Jérusalem, ont fait 174 morts dans l’enclave surpeuplée de Gaza et tué dix personnes en Israël depuis lundi.

L’Union européenne indique que M. Borrell a mené des efforts diplomatiques « intenses » pour tenter de contribuer à la désescalade de la violence -- en s’entretenant avec les dirigeants israéliens et palestiniens, ainsi qu’avec les principaux diplomates des pays voisins.

« La priorité et le message de l’UE dans ce contexte restent clairs : la violence doit cesser maintenant », ont déclaré samedi les services de la diplomatie de l’UE dans un communiqué.

Les 27 pays de l’UE ont souvent du mal à trouver une position commune sur le conflit israélo-palestinien, certains membres dont l’Allemagne, l’Autriche et la Slovénie soutenant fermement le droit d’Israël à se défendre quand d’autres l’exhortent à faire preuve de plus de retenue.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par winkler ulrich, dimanche 16 mai 2021, 19:49

    l'assassinat pincipallement des enfants Palestiniens est devenu la marque de fabrique d'une majorité de juifs israéliens .....Hélas!!! .......un peuple qui vote librement n'a pas d'excuse ! On est pas en Allemagne de jadis ! Les juifs israéliens minoritaires pour la fin de l'occupation sont anéantis !

  • Posté par Vanden Eynde Luc GME, dimanche 16 mai 2021, 16:15

    Madame Dupont, vu la densité de population à Gaza, les civils sont partout. Donc, l'accusation du Hamas qui "utilise des boucliers humains" est une lâcheté et une vilenie de plus proférées par l'ignoble propagande n..., pardon, israélienne. Tout le monde, maintenant, qualifie Gaza de prison à ciel ouvert. En plus, c'est un excellent terrain d'entraînement gratuit pour l'armée la plus morale du monde, ainsi que n'arrête pas de la qualifier le premier ministre le plus intègre du monde.

  • Posté par Vanden Eynde Luc GME, dimanche 16 mai 2021, 16:07

    Mr Derweduez, le "groupuscule Hamas" a vu le jour suite aux manoeuvres d'Israël qui voulait contrer l'OLP. Cela s'est retourné contre lui. Lors des élections à Gaza il y a quatorze ans Israêl aurait pu l'empêcher de se présenter aux élections, et ne l'a pas fait, ne réalisant pas le risque. Le Hamas a gagné grâce à des élections jugées irréprochables par les observateurs. Donc il a fallu diaboliser le Hamas et instaurer le scandaleux blocus qui perdure quatorze ans après (punition collective = crime de guerre). Israël a forcé la main à son laquais les Etats-Unis, les Etats-Unis ont forcé la main à leur vassal l'Europe, par conséquent le Hamas a été déclaré organisation terroriste alors qu'il tue beaucoup moins de monde que l'"armée la plus morale du monde".

  • Posté par DENIS JEAN, dimanche 16 mai 2021, 16:39

    Exactement, le Hamas a servi aussi à justifier les violences commises par Israël. La durée de vie de Yassine prouve que c'était "l'idiot utile" pour Israël. Et il est vrai que quand le peuple n'a pas la bonne réponse la ou les "démocratie(s)" s'arrange(nt) pour que finalement il la trouve "miraculeusement à l'insu de son plein gré" (référendum en France en 2005 le non l'emporte mais en 2008 on le vote sans référendum après quelques aménagements bidons) ou essai de renversement (baie des cochons) et réussite parfois pour le grand malheur des Chiliens (Allende, CIA, syndicats des camionneurs) etc etc

  • Posté par DENIS JEAN, dimanche 16 mai 2021, 16:01

    Mardi soir, le 18 mai, les responsables se sont quittés sans qu'il y ait eu une ébauche de réponse et encore moins de solution. Mais un point positif: ils sont toujours aussi inquiets et préoccupés. Tragique de répétition! Prochaine réunion en urgence dans une semaine. D'ici-là portez-vous bien, dormez en paix bon peuple, l'Europe veille sur vous ou veillera sur vous "en temps voulu" (traduction en langage diplomatique: "jamais", je connais un spécialiste). Idéalement c'est super l’Europe (on vous l'a assez répété au cours d'histoire pour que ce soit vrai), dans la réalité c'est un flop à répétition. Signé un voyant...débutant et pourtant... :-)

Plus de commentaires

Aussi en Proche-Orient

Israël se dirige vers de nouvelles élections

Naftali Bennett et Yair Lapid, les deux leaders de la coalition au pouvoir depuis un an, ont annoncé vouloir dissoudre la Knesset. Ils cherchent une porte de sortie pour leur gouvernement, sans majorité depuis plusieurs semaines, au détriment de la stabilité du pays, qui vivra sa cinquième élection en moins de quatre ans.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une