Accueil

1980: l’incroyable chassé-croisé entre Ronny Martens et Willy Wellens

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Cela prête à sourire aujourd’hui mais l’événement, en 1980, c’était le gonflement de la phase finale, qui passait de… quatre à huit équipes ! Et 20 joueurs pouvaient être sélectionnés, plus deux réservistes, qui devaient rester au pays mais pouvaient être rappelés en cours d’épreuve, en cas de blessure d’un sélectionné. Un numéro de dossard leur était même attribué.

Pour cette campagne qui allait conduire les Diables en finale (1-2 devant la RFA) après être sortis d’un groupe de la mort (avec l’Angleterre, l’Espagne et l’Italie qui jouait chez elle !), Guy Thys était privé de deux de ses meilleurs atouts : Vecauteren, en méforme totale, et le regretté Ludo Coeck, touché à la cheville le 8 avril 1980 au FC Bruges, tandis que Voordeckers était également forfait, souffrant du dos.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs