Accueil Sports Football Diables rouges

L’histoire des (pré)sélections des Diables rouges pour l’Euro: entre rires et larmes

Roberto Martinez annoncera sa liste ce lundi. Lors de chaque phase finale, la sélection des Diables a été fertile en rebondissements…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Ce lundi midi, Roberto Martinez dévoilera sa sélection pour l’Euro (11 juin-11 juillet). Son intention est manifestement de désigner les 26 joueurs désormais admis, plus 2 réservistes.

Depuis que les phases finales existent (la Coupe du monde 1930 en Uruguay), la fameuse liste est toujours très attendue. Au fil du temps, sa dimension a évolué et son mode de fabrication aussi, selon les sélectionneurs.

En 1972, pour la première participation des Diables à la phase finale d’un Euro (à quatre équipes, à Bruxelles, Anvers et Liège), seuls 16 noms figuraient sur la feuille de match alors que 18 joueurs pouvaient être sélectionnés. Mais Raymond Goethals n’en avait repris que 17, directement, sans réserviste, contre 18 pour la RFA, l’URSS et la Hongrie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs