Accueil Monde Europe

Harry provoque à nouveau la famille Windsor

La Cour d’Angleterre est périodiquement attaquée pour ses fastes, les rites et sa pompe. Les récentes accusations du prince Harry à l’encontre de son père, du prince Charles et de sa grand-mère, Elizabeth II, déstabilisent dangereusement l’institution royale. Et rappellent la saga Borgia.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Diffusée le 14 mai, l’interview du plus jeune fils du prince Charles et de Diana a une nouvelle fois mis le feu aux poudres. En critiquant l’héritier au Trône pour « m’avoir traité de la même manière qu’il avait été lui-même traité », Harry, âgé de 36 ans, a fait voler en éclats le semblant de réconciliation familiale opéré dans la foulée des funérailles du prince Philip, le 17 avril. En déclarant à un podcast américain, « en tant que parent, si j’ai subi une forme de douleur ou de souffrance, c’est peut-être à cause d’une douleur ou d’une souffrance que mon père ou les parents ont peut-être vécue », le prince a infligé un nouveau camouflet à son clan.

Revoilà relancée la polémique créée par Harry, aux côtés de Meghan, lors de son interview choc à Oprah Winfrey en mars dernier dans laquelle il accusait sa famille de racisme et de lui avoir coupé les vivres.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs