Accueil Monde Proche-Orient

Malgré les démentis, Netanyahu affirme que l’immeuble abritant des médias était «une cible parfaitement légitime»

La presse étrangère voit plutôt dans cette frappe la volonté d’Israël d’interférer avec la liberté de la presse. Ainsi, Associated Press a souligné que le monde serait désormais « moins informé sur ce qu’il se passe à Gaza à cause de cet événement ».

Temps de lecture: 2 min

La tour Jala, qui abritait des médias étrangers à Gaza et a été détruite samedi par une frappe israélienne, était « une cible parfaitement légitime », a estimé dimanche le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, en affirmant se baser sur des informations des services de renseignement.

Le bâtiment, qui accueillait notamment les locaux de l’agence de presse américaine AP et de la télévision qatarie Al-Jazeera, renfermait également « un bureau de renseignement pour l’organisation terroriste palestinienne (…) qui prépare et organise des attaques terroristes contre des civils israéliens », a-t-il justifié sur la chaîne américaine CBS. « Donc, c’est une cible parfaitement légitime ».

Ces accusations ont toutefois été démenties par le président d’Associated Press, a souligné dimanche Fabrice Fries, le CEO de l’agence de presse française AFP, qui est également présente à Gaza.

La presse étrangère voit plutôt dans cette frappe la volonté d’Israël d’interférer avec la liberté de la presse. Ainsi, Associated Press a souligné que le monde serait désormais « moins informé sur ce qu’il se passe à Gaza à cause de cet événement », tandis que, de son côté, Al-Jazeera a dénoncé une tentative de « réduire les médias au silence » par l’armée israélienne. « La désinformation (…) est désormais complètement intégrée dans la stratégie militaire », a souligné dimanche Fabrice Fries au journal télévisé de la RTBF.

Samedi, Jen Psaki, la porte-parole de l’exécutif américain, avait indiqué dans un tweet que les États-Unis avaient « dit directement aux Israéliens que garantir la sécurité des journalistes et des médias indépendants était une responsabilité d’une importance capitale ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Debersaques Bart, jeudi 20 mai 2021, 0:17

    Ou mieux cacher les bureaux d'une organisme terroriste, sous ou au dessus les bureau de Al-Jazeera, l'Associated Press ? C'est similaire a cacher les tunnels d'un lance missile, dans un jardin d'enfants? Utiliser des civil en tant que bouclier des sécurité: check; Utiliser Al-Jazeera et l'Associated Press en tant que bouclier des sécurité: probable et strategique pas con peur 3 raisons: dissuasion d’être pris comme cible; pouvoir évacuer a temps; mauvaise publicité si prit comme cible. Le dernier me semble le plus évident. Le président d’Associated Press démenti ... il a suffisamment fais le tour du bâtiment pour s'en assurer? Il a consulté les services de renseignement? Je comprend que la presse, pilier majeur d'une démocratie, se senti menacé. Malheureusement ce n'est pas une petit dispute entre bisousnours; il s'agit un guérilla contre un état. Une bonne idée serai que le Mossad ou un service de renseignement plus neutre partage les justificatif ou démenti formellement.

  • Posté par Vanden Eynde Luc GME, lundi 17 mai 2021, 15:05

    Ah! Si Bibi l'a dit, çà doit être vrai.

  • Posté par epictete epictete, lundi 17 mai 2021, 13:16

    Cherchez l'intru : Netanyahu média légitime

  • Posté par Albin S. Carré, dimanche 16 mai 2021, 23:08

    Pour promouvoir la paix dans le monde et mettre un terme à la violence, une solution pourrait être de larguer une petite bombe atomique sur la région. Chacun rejoindrait son paradis respectif et ficherait la paix au monde entier, utopie ou dystopie?

  • Posté par Croci Emmanuelle, dimanche 16 mai 2021, 21:26

    J'ai l'impression que Dupont Vincienne travaille pour le service communication de l'ambassade d'Israël en Belgique.

Plus de commentaires

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une