Accueil Sports Autres sports

Ronald Gaastra: «On est trop sévère avec la natation en Belgique»

A l’aube de l’Euro de Budapest où les Belges viseront plusieurs qualifications pour Tokyo, Ronald Gaastra, l’ex-coach de Deburghgraeve et Timmers, défend ardemment son sport et prône le réalisme.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 7 min

Ce lundi, l’Euro de natation de Budapest va passer à la vitesse supérieure avec le début des épreuves en piscine. Pour la délégation belge, le moment est important puisque c’est cette semaine que se gagneront les derniers billets olympiques pour les JO de Tokyo. A l’heure actuelle, seuls Louis Croenen (200 m papillon) et Fanny Lecluyse (100 et 200 m brasse) – absente à cet Euro – ont décroché leur qualification individuelle et les relais 4 x 100 m et 4 x 200 m libre hommes sont en ordre utile pour les rejoindre mais n’ont pas encore de garantie définitive quant à leur qualification. A l’aube de cet ultime rendez-vous avant la sélection, Ronald Gaastra, l’homme fort de la natation dans le nord du pays et celui qui a mené Fred Deburghgraeve (or sur 100 m brasse en 1996 à Atlanta) et Pieter Timmers (argent sur 100 m libre en 2016 à Rio) sur un podium olympique, fait le point de la situation et de la santé de son sport. A 61 ans, le Néerlandais, basé depuis 32 ans à Anvers, a toujours des choses à dire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Autres sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs