Accueil Sports Cyclisme

Remco Evenepoel gêné par un équipier de Bernal lors de la 9e étape du Tour d’Italie: «Heureusement, je ne perds pas beaucoup de temps»

Le Belge a finalement terminé l’étape 4e à 10 secondes du Colombien.

Temps de lecture: 2 min

Remco Evenepoel a terminé 4e de la 9e étape du Giro dimanche au sommet du Campo Felice où Egan Bernal a remporté l’étape et a endossé le maillot rose de leader du classement général. Il a été gêné dans le final de l’étape par un coéquipier de Bernal, a déclaré Evenepoel dans un message vidéo de Deceuninck-Quick Step après la course.

Le début de la neuvième étape était intense, mais la pente raide en gravier à la fin de celle-ci était la partie la plus difficile, selon le leader de Deceuninck-Quick Step. Juste avant que le groupe des favoris ne s’attaque à ce secteur, Evenepoel a été gêné par l’un des coéquipiers de Bernal dans le tunnel. En conséquence, il a perdu quelques places. « J’étais en bonne position dans le tunnel, quand un coéquipier de Bernal a failli heurter la roue de son leader. À cause de cela, j’ai perdu quelques places et j’étais moins bien positionné pour la piste en gravier. C’est la course et ça arrive, mais la bonne chose est que j’ai pu rattraper quelques places par la suite. À l’arrivée, j’ai manqué de peu les secondes de bonification. Heureusement, je n’ai pas perdu beaucoup de temps, ce qui est bon en vue de la semaine prochaine », a déclaré Evenepoel, qui a terminé à dix secondes de Bernal et est deuxième au classement à 15 secondes. « Ce n’est presque rien, si l’on sait que la haute montagne est encore à venir », a conclu Evenepoel.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cyclisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb