Accueil Société

Rochefort : le carrier Lhoist ne peut pomper l’eau de la source Tridaine

Avec le projet immobilier du « Jardin des paraboles » à Lessives et le projet de déplacement des entrées au domaine de Han-sur-Lesse, l’entité de Rochefort ne manque pas de démêlés urbanistico-judiciaires sur son territoire. La saga de la source de Tridaine complète ce triptyque.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 3 min

L’opposition entre le carrier Lhoist, qui exploite sur le plateau du Gerny la carrière de la Boverie, et l’abbaye Notre-Dame de Rochefort, qui défend sa source de Tridaine, qui fournit en eau l’abbaye et sa célèbre brasserie, poursuit sa route pour ne pas dire son épopée judiciaire. De nombreux recours et contre-recours ont été introduits depuis dix ans, tant par l’abbaye que par Lhoist, ce dernier souhaitant augmenter en profondeur sa capacité d’extraction de pierre calcaire destinée à être transformée en chaux. Mais pour ce faire, sans rentrer dans les détails techniques, on toucherait à l’actuel réseau aquifère. Ce que l’abbaye ne veut absolument pas.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs