Accueil

UE et USA vont s’entendre sur l’acier et l’aluminium

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

L’Union européenne et les États-Unis sont décidés à régler le différend né entre eux sous l’administration Trump concernant les surtaxes d’importation de produits en acier et aluminium, ainsi qu’à réclamer des comptes à la Chine. La Commission européenne avait réagi en instaurant des surtaxes à l’encontre de produits originaires des États-Unis. Ce « rééquilibrage » portait sur 2,8 milliards d’euros d’exportations. Il devait être suivi trois ans plus tard d’un second, pour 3,6 milliards, afin d’atteindre 6,4 milliards, un montant qui correspondrait à la valeur de ses exportations d’acier et d’aluminium affectées par les mesures américaines. Mais avec l’arrivée de l’administration Biden, les deux parties ont convenu de régler avant la fin de l’année leur litige pendant devant l’Organisation mondiale du Commerce (OMC).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs