Accueil Sports Football Diables rouges

Roberto Martinez l’avoue: «Le choix le plus difficile? Ne pas sélectionner Januzaj»

Le sélectionneur espagnol n’a éludé aucune question ce lundi soir.

Temps de lecture: 3 min

Après Christian Benteke, c’est Roberto Martinez qui était l’invité de « la Tribune ». Morceaux choisis de son passage sur la RTBF.

– « Je crois au travail, à la nécessité de laisser se développer un partenariat. La surprise, c’est un risque. Ici, il s’agit de la meilleure équipe du monde depuis trois ans. Poursuivons donc sur notre lancée ».

– « Axel Witsel travaille beaucoup. Nous devons donc lui donner du temps. Si nous jouions demain, il ne pourrait pas être de la partie. Par contre, il est en avance sur le plan de départ. Il mérite donc d’être repris. Il recommencera les entraînements sur le terrain dès lundi ».

– « La liste des réservistes ? Il faudra aller y chercher un joueur en cas d’indisponibilité ».

– « Je n’ai pas voulu appeler Marouane Fellaini. Ce ne serait pas juste. Certes, j’y ai toujours pensé et j’ai suivi son évolution. Mais voici trois ans qu’il n’a plus joué avec la sélection. C’est une période trop longue. Difficile de le voir jouer pleinement son rôle dans ces conditions ».

– « Chadli a l’expérience de la Coupe du monde. De plus, il peut jouer à gauche ou à droite. Les jeunes ? Ils pourront jouer un rôle dans un futur proche ».

– « Le choix le plus difficile ? Le fait qu’Adnan Januzaj ne soit pas dans ma liste. La concurrence est très forte. S’il n’est pas là, c’est que d’autres joueurs se sont montrés aptes à cette position ».

– « Une défense âgée ? Le plus important, c’est d’être présent. Les joueurs n’arrêtent pas de jouer. Et en plus, ils sont expérimentés. Ce qui est très utile dans des tournois de haut niveau. Et puis, ils peuvent guider des plus jeunes ».

– « Ce n’est pas la toute dernière chance pour cette génération dorée. Les Diables actuels auront un héritage et une influence dans les 20 prochaines années ».

– « On va affronter le Danemark à Copenhague, la Russie à Saint-Pétersbourg. C’est quand même particulier ».

– « Médicalement, Eden Hazard est au point. Il n’est plus préoccupé. Il a récupéré sa mobilité et sa coordination. Il faudra encore un peu de temps pour atteindre le meilleur niveau, mais il sourit à nouveau ».

– « On est plus fort que lors de la dernière Coupe du monde. C’est une certitude ».

– « Le favori de cet Euro ? L’Angleterre, sans aucun doute. En plus, elle aura l’avantage de jouer quasiment tous ses matches à Wembley. Il y aura du public dans les stades et cela aura une influence sur le tournoi. Les favoris ne gagneront pas forcément, je m’attends à pas mal de surprises ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb