Jacques Borlée inquiet de l’impact du vaccin sur la performance sportive: «On constate une perte de puissance»

Photonews
Photonews

Avec les échéances sportives de cet été tels que l’Euro et les Jeux olympiques, la question de la vaccination des athlètes a longtemps été débattu au niveau politique. Le cas des Diables rouges devrait être tranché ce mercredi, tandis que les sportifs du Team Belgium ont eux déjà reçu leur première dose de vaccin fin avril. Mais voilà : le vaccin peut-il avoir une influence sur la performance sportive ?

Ce mardi matin sur le plateau de LN24, Jacques Borlée a évoqué le sujet et s’est montré pour le moins inquiet. « On a des gros problèmes avec la vaccination car sur le premier vaccin, pendant 10 jours, nous avons constaté une perte de puissance entre 10 et 20 % », a évoqué le coach des Tornados. « Pour la 2e dose prévue dans 3 semaines, on parle aussi d’une perte de puissance, mais sur une période allant jusqu’à 21 jours. On est en ce moment dans la course aux minima pour les Jeux olympiques et c’est une grande difficulté pour les athlètes de voir leur performance diminuée. »

Pour Jacques Borlée, c’était une véritable surprise de constater cette perte de puissance. « On n’a pas du tout été informé de la chose. Au départ, on n’avait pas d’explications, mais ensuite, on a vu que tous les athlètes vaccinés avaient cette perte de puissance. »

Les 170 athlètes olympiques et 55 paralympiques qui représenteront la Belgique aux prochains Jeux olympiques de Tokyo ont reçu le vaccin Pfizer. La 2e dose est donc prévue début juin, alors que les JO se disputeront du 23 juillet au 8 août.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous