Accueil Monde Europe

L’Espagne a renvoyé au Maroc 2.700 migrants entrés à Ceuta

Quelque 6.000 migrants sont arrivés lundi à Ceuta depuis le Maroc voisin.

Temps de lecture: 2 min

Les autorités espagnoles ont annoncé avoir expulsé mardi 2.700 des quelque 6.000 migrants entrés la veille dans l’enclave espagnole de Ceuta, alors que 86 migrants ont pénétré dans l’enclave voisine de Melilla.

Le ministre espagnol de l’Intérieur a indiqué que sur ce total de 6.000 personnes, il pourrait y avoir 1.500 mineurs, tout en précisant qu’il était « trop tôt » pour fournir un chiffre définitif.

Le ministre a défendu ces renvois, affirmant qu’ils étaient « conformes à la loi et aux traités internationaux et aux accords avec le Maroc ».

A quelque 400 kilomètres à l’est de Ceuta, à Melilla, l’autre enclave espagnole sur la côte marocaine, 86 migrants sont parvenus à entrer mardi matin en territoire espagnol depuis le Maroc voisin.

Au total, « plus de 300 » personnes originaires d’« Afrique subsaharienne » ont tenté de franchir la barrière séparant Melilla du Maroc mardi vers 4 h 45, a indiqué la préfecture de Melilla dans un communiqué.

Plus de 200 personnes ont été repoussées, mais « 85 hommes et une femme ont réussi à entrer », selon le communiqué.

La femme en question a nécessité l’assistance de la Croix-Rouge, a précisé la préfecture.

Le Premier ministre espagnol annule un voyage à Paris

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a décidé d’annuler mardi un voyage prévu à Paris en raison de la crise provoquée par l’afflux de milliers de migrants dans l’enclave espagnole de Ceuta, a annoncé son gouvernement dans un communiqué.

En raison des « derniers événements » à Ceuta, M. Sanchez a annulé sa participation à un sommet sur le financement des économies africaines dans la capitale française et s’exprimera à l’issue du Conseil des ministres à la mi-journée, a précisé le gouvernement.

« Ma priorité pour le moment est de ramener la normalité à Ceuta. Ses citoyens doivent savoir qu’ils bénéficient du soutien total du gouvernement espagnol », qui fera preuve « de la plus grande fermeté pour assurer leur sécurité et défendre leur intégrité en tant que partie intégrante du pays », a souligné Pedro Sanchez sur Twitter.

Les migrants qui ont réussi à entrer ont été conduits au Centre de séjour temporaire (CETI) de l’enclave.

Ceuta et Melilla constituent les seules frontières terrestres de l’Union européenne avec l’Afrique et sont régulièrement le théâtre de tentatives de passages en force de migrants.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par MIRON TOTH Peter, mardi 18 mai 2021, 20:19

    Comment? Des enclaves de colonisateurs sur une terre arabe, entourées de clôtures de protection?

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs