Coronavirus: l’Egypte dit vouloir vacciner «en priorité» les employés du tourisme

Coronavirus: l’Egypte dit vouloir vacciner «en priorité» les employés du tourisme

L’Egypte veut vacciner «en priorité» contre le covid les employés du tourisme, secteur «essentiel» qui connaît un net rebond en 2021 après l’effondrement lié à la pandémie, a affirmé lundi à l’AFP son ministre du Tourisme et des Antiquités, Khaled el-Anani.

«Nous allons donner la priorité aux travailleurs du secteur du tourisme car c’est une industrie essentielle pour l’économie égyptienne», a déclaré le responsable lors d’un entretien à l’AFP en marge d’un salon du voyage organisé à Dubaï, aux Emirats arabes unis. «Au cours du mois de mai, j’annoncerai avec la ministre de la Santé la vaccination complète de tous les travailleurs égyptiens dans les hôtels, entreprises et restaurants du sud du Sinaï et de la mer Rouge», a-t-il ajouté.

Ces destinations regorgent de stations balnéaires et accueillent 65% des touristes dans le pays, a-t-il précisé.

M. Anani assure que cette mesure sera ensuite étendue à d’autres régions touristiques comme Louxor, Assouan ou la capitale Le Caire, où se trouvent les plus importants musées du pays ainsi que les célèbres pyramides de Guizeh.

> Voyages à l’étranger: ce qu’il faut savoir avant de quitter la Belgique

Le tourisme reprend

Après avoir connu «une perte importante et continue» depuis le début la crise, le secteur reprend de la vigueur ces derniers mois. Le pays a accueilli 500.000 touristes en avril, soit «plus du double qu’en janvier» et bien plus que les 200.000 visiteurs enregistrés chaque mois au second semestre de l’année dernière, affirme M. Anani.

L’Egypte a engrangé 13 milliards de dollars de revenus liés au tourisme en 2019. Mais comme partout ailleurs, le secteur, qui représentait 5% du PIB égyptien, a été plombé par la pandémie, n’engrangeant que 4 milliards de dollars en 2020 contre les 16 milliards escomptés.

Le pays a fermé ses frontières en mars 2020 avant de les rouvrir en juillet pour les voyageurs se rendant dans certaines stations balnéaires relativement épargnées par la pandémie, une ouverture ensuite étendue à d’autres régions comme Louxor et Assouan.

Le ministre espère aussi que la vaccination dans son pays connaîtra un «rythme très rapide» pour rassurer les voyageurs internationaux.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous