Accueil

Un auteur avocat à la cour pénale

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 1 min

A une échelle moindre que Millénium de Stieg Larsson, la trilogie Stockholm noir de Jens Lapidus (publiée en France chez Plon) a connu un très large succès en Suède, avec plus de 2 millions d’exemplaires vendus et des traductions dans une trentaine de pays. Elle a aussi donné lieu à trois adaptations pour le cinéma, sous le titre Easy Money, en 2010, puis en 2012 et 2013.

Les films étaient centrés sur un jeune Suédois d’origine modeste qui, pour financer ses études en économie et pouvoir plus rapidement mener grand train, cède aux sirènes de l’argent facile et se lance dans le trafic de cocaïne au profit de la mafia serbe.

Jens Lapidus s’est basé sur son expérience d’avocat à la cour pénale pour créer les personnages de ses romans. Il est réputé pour avoir défendu quelques-uns des plus grands criminels suédois. Il a co-scénarisé la série Snabba Cash avec Oskar Söderlund alors que la réalisation a été confiée à un réalisateur suédois également, Jesper Ganslandt.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs