Un nouveau propriétaire pour Neckermann

Un nouveau propriétaire pour Neckermann

La société d’investissement belge CIM Capital est la nouvelle propriétaire du tour-opérateur Neckermann, a décidé mardi le tribunal de commerce de Nivelles. CIM Capital reprend 41 magasins et 110 travailleurs environ et table sur une reprise des vols à partir du 7 juin.

CIM Capital était en lice avec Futura pour relancer l’entreprise en difficultés. Le plan de CIM a reçu le soutien du tribunal. Gert De Caluwé, ancien CEO de Thomas Cook Belgique et de Sunweb Group, sera l’administrateur délégué du nouveau Neckermann.

L’entreprise n’a pas annoncé de changement dans ses partenariats avec des sociétés comme Corendon, Sunweb, Pegase, Misterfly, Interhome et campings.com.

Le nombre de boutiques revu à la baisse

Les magasins d’Audenarde, Termonde, Ninove, Eeklo, Crainhem, Hornu et Gilly ne sont pas repris. Dix-neuf collaborateurs doivent aussi quitter l’entreprise, une mesure nécessaire en vue d’optimaliser la structure de coûts et de garantir la situation financière de la société, selon la direction. Lorsque le dossier était devant le tribunal de l’entreprise, les syndicats avaient indiqué soutenir la restructuration.

CIM Capital, qui dispose d’un capital de 50 millions d’euros environ, se consacre aux entreprises touchées par la crise sanitaire. Le fonds a ainsi déjà investi dans la chaîne de mode Veritas. Chez Neckermann, des investissements doivent être effectués dans les systèmes de réservation en ligne et dans les formations du personnel.

Le tour-opérateur, qui existe depuis 1979, a fait les frais de la faillite de sa maison-mère britannique Thomas Cook. L’entreprise espagnole Wamos Group s’était engagée à reprendre 62 des 91 bureaux de voyages, mais elle n’a pas pu honorer ses engagements en raison de la crise économique provoquée par la pandémie.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous