Accueil Opinions Chroniques

La Lettre d’Ivan De Vadder: la Flandre mérite de meilleurs dirigeants

La méfiance des Flamands envers leurs politiciens est un phénomène connu, qui vient d’être réactivé par les « affaires » El Kaouakibi et Veerle Heeren.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 5 min

Qui veut déchiffrer la Flandre, et surtout comment les Flamands pensent et ce qu’ils ressentent, devrait consulter les « Vrind », les Vlaamse Regionale INDicatoren, les indicateurs régionaux flamands. Un acronyme qui ne ressemble pas par hasard au mot flamand « vriend » (« ami »).

Depuis 25 ans, la politique du gouvernement flamand a été représentée chaque année dans des tableaux, des graphiques et des cartes. Plus de 800 indicateurs rendaient visibles les résultats du travail du gouvernement flamand. Les données ont été collectées et traitées par des centaines de personnes dans les ministères et agences flamands. Et depuis quelques années, les chiffres ne sont plus publiés dans un rapport « Vrind », mais ils sont disponibles et à consulter librement sur le site Statistiek Vlaanderen.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Pire Bernard, jeudi 20 mai 2021, 21:20

    Le malaise n'est pas que Flamand. Ca fait maintenant longtemps que la population n'a plus confiance dans ses politiciens. Fraudes, abus, scandales se succèdent. Mais paradoxalement, l'électeur semble frappé d'amnésie... Il élit et réélit les mêmes sans se poser de question, à moins peut-être que le système à la belge soit conçu de manière à annuler toute velléité de changement. Possible. Niveau ultime de perversité : ces mêmes politiciens cooptent leurs rejetons, créent des clans qui permettent de se repasser les fonctions politiques de génération en génération. Des baronnies en quelque sorte... A quand les mandats héréditaires ? Plus sérieusement, quand enfin émergera une génération de vrais hommes d'Etat, pour remplacer la kyrielle de politocards qui gouvernent actuellement ? Peut-être quand on aura institué une limite de temps dans les fonctions politiques, une impossibilité de faire carrière dans les institutions. Peut-être alors est-ce qu'on verra des gens authentiquement dévoués au bien-être de leurs concitoyens...

  • Posté par Ahn John Clive, jeudi 20 mai 2021, 5:47

    Un titre raccoleur, un article somme toute interessant, mais qui confond deux affaires, n'ayant a mes yeyx pas du tout le meme poids politique. Le journaliste de la VRT, ancien de la BRT, c'est dire, le pilier de l'institution publique qu'il represente sinon son audience, s'indigne a propos de deux choses fondamentalement differentes, un detournement d'argent massif qui dura des annees, qui fut premedites, qui n'a pour but que l'enrichissement personnel, est un crime crapuleux, la bassesse a l'etat pur. Voler une jeunesse en detresse pour amasser des biens. L'ex bourgmestre de Bruxelles, Marolliens pure souche a fait des emules parmi les enfants ou petits-enfants de l'immigration, et puis, l'acte d'une gourde, vouloir etre vaccinee avant les autres ( qui n'ont pas du tout envie de l'etre) et vaccine sa famille. Jusqu'ou peu conduire l'hypocondrie? Elle a laise la communaute de 200 euros a tout casser. Et puis, le grand cri d'indignation morale, la Flandre n'a pas les politiciens qu'elle merite. Mais si, et Ivan De Vadder le sait, la Flandre est une copie de la Belgique qu'elle abhorre? Elle a la meme proportion d'idiots, de matamors, et de criminels.

  • Posté par Naeije Robert, jeudi 20 mai 2021, 8:23

    Vrai. Ajoutons tout de même que Mme Heeren persiste dans son comportement moralement condamnable en obtenant un certificat médical de complaisance pour son premier mois de mise à l'écart (ce qui permet le maintien de son salaire). C'est un cas d'école auquel devrait s'intéresser l'Ordre des Médecins.

  • Posté par Theys Jos, jeudi 20 mai 2021, 0:05

    Mr Devadder. Informer vous pour savoir comment les doses excédentaires ont été consommé dans les autres régions. Il suffit de consulter les amis pour savoir. Bijverdienen door in eigen nest te kakken is niet proper.

  • Posté par stals jean, jeudi 20 mai 2021, 0:03

    Les politicien.ne.s qui dirigent les institutions belges en tous genres, ainsi que les partis auxquels ces rigolos appartiennent devraient êtres "mort de honte" si l'on en croit les chiffres qui évoquent la confiance qu'ils inspirent aux citoyens à celles et ceux qui les élisent...Le pompon c'est la confiance accordée en 2018 aux partis francophones: 7%... Quand je disais, sans connaître ces chiffres hallucinants que la démocratie parlementaire était une fameuse vue de l'esprit, j'étais même loin du compte, les gens ne sont pas dupe semble-t-il , mais un mystère reste entier. En effet pourquoi nous rendons nous sans désemparer encore et toujours dans ces isoloirs électoraux de carnaval, en sachant que la "particrassie" n'engendre en finalité que la sempiternelle et incurable "voyoucrassie" politicienne?

Plus de commentaires

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs