Accueil Monde Europe

Espagne: l’enclave de Ceuta fait face à une brusque pression migratoire

L’arrivée en une journée de presque 6000 migrants à Ceuta, l’une des enclaves espagnoles au nord de l’Afrique, provoque une crise politique majeure entre Madrid et Rabat.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

C’est une crise inédite, prise très au sérieux par Madrid. Pedro Sanchez, le président du gouvernement espagnol, a annulé un voyage à Paris pour se rendre dès mardi à Ceuta et à Melilla, les deux enclaves espagnoles dans le nord de l’Afrique. Le signe est fort après l’arrivée de près de 6000 migrants dont de nombreux mineurs, à la nage ou à pied à Ceuta depuis lundi matin, sous le regard passif des autorités marocaines. Les deux enclaves espagnoles sont souvent le théâtre d’entrées de migrants mais l’arrivée massive en une seule journée a totalement pris de court les autorités espagnoles. Fait inédit, Madrid a même déployé l’armée à Ceuta et au poste frontière que les migrants tentent de franchir.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par LIENARD NORBERT, mardi 18 mai 2021, 21:15

    C est une invasion

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs