Accueil Société

Chasse à l’homme en Flandre: les armes les plus dangereuses retrouvées, la recherche se poursuit

Le militaire est toujours activement recherché par les forces de l’ordre.

Temps de lecture: 2 min

La recherche du militaire Jurgen C. (46 ans), lourdement armé, qui a débuté mardi dans le Limbourg, se poursuit aujourd’hui. C’est ce qu’a annoncé le bureau du procureur fédéral. Mardi soir, la voiture dans laquelle se trouvait l’homme a été retrouvée dans le Dilserbos à Dilsen-Stokkem et un certain nombre d’armes lourdes y ont été découvertes. Cependant la police n’a toujours aucune trace de l’homme. Les recherches sont menées avec force et détermination, l’homme ayant laissé derrière lui une lettre contenant de nombreux éléments troublants.

Le militaire J.C. avait récemment menacé plusieurs personnes, dont le virologue Marc Van Ranst. La police et la justice ont immédiatement pris l’affaire au sérieux, notamment parce que Jurgen C. avait laissé une lettre d’adieu inquiétante.

« Il s’agit d’une lettre dans laquelle il menace d’attaquer les structures de l’État et plusieurs personnes », a déclaré Eric Van Duyse, porte-parole du bureau du procureur fédéral.

On soupçonnait également J.C. d’être en possession de plusieurs armes à feu, dont un lance-roquettes et une mitraillette. Lorsque l’homme a été repéré à Bourg-Léopold mardi, la police a lancé une vaste opération de recherche. Dans le courant de la soirée, sa voiture a été retrouvée au Dilserbos, après quoi la forêt et les environs ont été fouillés jusque tard dans la nuit.

« Dans la voiture, les armes les plus dangereuses ont été trouvées », a déclaré le procureur fédéral. « Mais l’homme lui-même est toujours recherché. »

Niveau de menace augmenté

L’Ocam a ajusté l’évaluation de la menace « ponctuelle » pour le militaire fugitif au niveau 4, le niveau de menace le plus élevé. Le niveau de menace général dans notre pays reste au niveau 2, le niveau moyen.

La personne recherchée figure sur la liste des terroristes de l’Ocam, l’organisme chargé de l’analyse de la menace terroriste, en raison de ses sympathies d’extrême droite, a indiqué mardi soir le ministre de la Justice Vincent Van Quickenborne (Open VLD) sur VTM Nieuws.

L’homme lourdement armé, qu’on recherche depuis mardi dans le Limbourg, était dans le collimateur de l’Ocam depuis un certain temps. Désormais, le niveau de menace le concernant a été relevé au niveau le plus élevé. Ce niveau est adopté lorsqu’il existe des indications très concrètes de plans, et donc un « degré d’imminence ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par De Pauwer Agathe, mercredi 19 mai 2021, 10:44

    Pauvre homme ! Si je comprends bien, il n'a rien commis. Seulement exprimé des choses. En Belgique cela suffit pour être condamné comme extrémiste terroriste dangereux. Il est manifestement en dépression, furieux contre le monde, agressif en paroles. Il a besoin d'aide, pas de se faire chasser comme une bête. Je doute que M. Van Ranst risque quelque chose, ou les politiciens. Dire "retenez moi ou je les tue" n'est pas un indice de passage à l'acte.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko