Accueil Économie Mobilité

La SNCB adapte ses abonnements au télétravail

Un abonnement flexible adapté à deux ou trois jours de télétravail par semaine va être mis en test en juin, transformé en nouvelle offre commerciale pour 2022.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Le développement du télétravail restera sans doute un des héritages sociaux de la crise du covid. Les employeurs, les syndicats et les professionnels du transport le savent, avec ce télétravail, les choses ne reviendront plus « comme avant ». Il faut donc penser à s’adapter. La SNCB lance un projet pilote pour adapter ses abonnements domicile-travail aux futurs modes de mobilité.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Van de Vijvere Véronique, dimanche 26 décembre 2021, 23:34

    Oui c'est dommage que ce soit uniquement sur smartphone car personnellement je couplais train et métro qui lui reste sur carte. Et pour accéder au parking de la gare de la gare on fera comment ?

  • Posté par Deckers Björn, mercredi 19 mai 2021, 22:36

    L'idée est certainement bonne et logique. Mais pourquoi diable obliger un système avec smartphone? Ce n'est pas très écologique tout ça, alors que justement le choix du train est un choix économique mais aussi écologique. Il serait bon de revoir cela. A noter que l'abonnement fonctionne déjà avec une carte à puce. Il pourrait très bien y avoir un décompteur directement avec la lecture de la carte en question.

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs