Accueil Léna

Moussa, un Malien de 25 ans, raconte ses 22 jours perdu dans l’Atlantique

L’un des trois survivants de l’embarcation retrouvée le 26 avril dernier avec 24 personnes décédées à bord retrace le voyage le plus tragique sur la route des Canaries.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Le 26 avril dernier, un avion de l’armée de l’air espagnole repère par hasard un bateau à la dérive. Au moment où elle est localisée, l’embarcation se trouve à près de 500 kilomètres de l’île d’El Hierro, aux Canaries, et est sur le point de disparaître pour toujours, poussée par les courants l’emmenant de l’autre côté de l’Atlantique. Le bateau était parti 21 jours plus tôt d’une plage mauritanienne avec 63 personnes à bord. Seules trois ont survécu. Parmi elles figure Moussa, un Malien de 25 ans appauvri par la guerre et papa d’un bébé d’un an et demi.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Lahaye Olivier, lundi 24 mai 2021, 13:24

    J'estime qu'il serait beaucoup, beaucoup plus intéressant savoir pourquoi ces gens entreprennent des voyages pareils. Quels sont ces (quels mot choisir) qui les incitent à partir pour continuer leur galère.

  • Posté par Loïck Desmars, mardi 25 mai 2021, 16:21

    C'est touchant en effet. Je vous rejoins

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs