Accueil Société

Chasse à l’homme en Flandre: un parc national fermé, un hélicoptère de la police survole à nouveau les bois de Dilser

Les recherches se poursuivent.

Temps de lecture: 2 min

Dans le cadre de la recherche du militaire lourdement armé, Jurgen Conings (46 ans), le parc national de la Haute-Campine a été fermé au public mercredi, sur les conseils de l'Ocam et à la demande du Centre de crise, rapporte le procureur fédéral. Au même moment, un hélicoptère tourne au-dessus des Dilserbos, à Dilsen-Stokkem. La voiture de Conings a été trouvée là mardi soir avec un certain nombre d'armes à feu à l'intérieur. La police et la justice supposent toujours que l'homme est armé.

Le parc national des Hoge Kempen ferme au public à cause de l’opération menée pour retrouver un militaire armé, a indiqué mercredi le gouverneur de la province du Limbourg, Jos Lantmeeters. La fermeture a été recommandée par l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace (Ocam) et demandée par le centre de crise, a précisé le parquet fédéral. Elle n’est pas simple au vu de la superficie du parc – plus de 12.000 hectares de forêt et de bruyère –, qui possède en outre plusieurs points d’entrée.

Le militaire Jurgen Conings avait récemment proféré des menaces contre plusieurs personnes, dont le virologue Marc Van Ranst. Au début du mois, il s'était déjà déchaîné à Bourg-Léopold. La police et la justice ont immédiatement pris l'affaire au sérieux, notamment parce que Jurgen Conings avait laissé une lettre d'adieu inquiétante.

Il s'agit d'une lettre dans laquelle il menace d'attaquer les structures de l'État et plusieurs personnes, sans toutefois nommer ou préciser ses cibles éventuelles. Il est également apparu que Jurgen Conings, qui a été soldat professionnel toute sa vie adulte et a servi plusieurs fois en Afghanistan, était en possession de plusieurs armes à feu. Selon divers médias, il s'agissait d'un lance-roquettes M72 LAW, d'une mitraillette automatique FN P90 et d'un Five-seveN, un pistolet de 5,7 mm. Jurgen Conings porterait aussi un gilet pare-balles.

Mardi après-midi, la recherche de Jurgen Conings s'est poursuivie tard, mais cette recherche est restée infructueuse jusqu'à ce que dans le courant de la soirée, sa voiture soit retrouvée au Dilserbos. « Dans la voiture, les armes les plus dangereuses ont été trouvées », déclare le procureur fédéral. « Mais l'homme lui-même est toujours recherché. »

Mercredi, la police fédérale a diffusé un avis de recherche. Dans celui-ci, Jurgen Conings a également été appelé à se rendre. « Jusqu'à présent, il n'a commis aucun acte irréparable », dit-on dans les milieux judiciaires.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par G Jean Luc, mercredi 19 mai 2021, 15:50

    Comme quoi, les militaires savent se camoufler !

  • Posté par Jean-Pierre BOURTEMBOURG, mercredi 19 mai 2021, 16:01

    Ca a bien changé alors, je me souviens de mon mois d'instruction pour le service militaire chez les chasseurs ardennais en février 1978 dans 40 cm de neige : pour se camoufler, il fallait se noircir le visage avec un bouchon brûlé ... bonjour le contraste.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko