Accueil Belgique

La visite chez le patient est en chute libre

Une visite sur quatre a disparu en dix ans seulement. La faute au trafic urbain… mais surtout au manque de médecins. Les urgences sont sous pression.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Des chiffres impressionnants : alors qu’en 2005, les généralistes avaient effectué 16,4 millions de visites à domicile, ce chiffre a dégringolé à 12,3 millions l’année dernière, une évolution qui s’accélère, selon les chiffres de l’Inami dévoilés vendredi par le Journal du médecin. En dix ans seulement, c’est un quart des visites qui a ainsi disparu. Dans le même temps, il est vrai que les médecins ont reçu davantage leurs patients au cabinet médical, puisque les consultations ont culminé à plus de 28 millions en 2014, soit 17 % d’augmentation en dix ans. Un signe des temps qui montre que les généralistes sont moins disponibles. Certains le voient comme le signe d’une pénurie, le patient peinant à trouver un généraliste à proximité de chez lui, finissant par se tourner vers les urgences des hôpitaux. Les chiffres livrés par l’Inami semblent confirmer cette crainte : en cinq ans seulement, les urgences ont augmenté leurs dépenses de 40 %.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs