Accueil Monde Afrique

Kagame: «Il n’y a pas eu de crimes à l’est du Congo»

A Paris, où il s’est réconcilié avec la France, le président rwandais provoque l’indignation des Congolais et s’en prend au docteur Mukwege.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Vingt-six ans après le génocide des Tutsis au Rwanda et vingt et un après la guerre dite « des six jours » qui écrasa sous les bombes rwandaises et ougandaises la ville congolaise de Kisangani, le président Kagame a fait coup double. Il s’est réconcilié avec une France qui a enfin reconnu ses responsabilités au Rwanda et admis le soutien aveugle apporté aux génocidaires et, en même temps, il a provoqué, chez son voisin congolais un immense sursaut d’indignation, une tempête de protestations qui secoue les réseaux sociaux, agite la presse et émeut l’opinion, ces simples citoyens sans voix mais non sans mémoire.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Carole Wagschal, jeudi 20 mai 2021, 14:19

    Merci pour ce très bel article.

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs