Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Le paradoxe Yari Verschaeren à Anderlecht

Depuis son retour de blessure à la cheville au mois de mars, Yari Verschaeren a empilé quatre buts et deux assists en huit rencontres.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Alors que la pression d’Anderlecht s’intensifie autour de son entourage et de sa propre personne pour qu’il prolonge son contrat expirant en juin 2022, Yari Verschaeren montre depuis quelques semaines qu’il est très adroit dans son dernier geste. Que ce soit en termes de finition devant le but ou de dernière passe à un coéquipier. Une réussite bénéfique pour le Sporting qui tentera au cours des deux derniers matchs de playoffs contre Bruges et à l’Antwerp de prendre un maximum de points pour finir le plus haut possible dans la hiérarchie, la troisième place étant l’objectif le plus raisonnable pour les Bruxellois. S’il maintient le cap, la réussite de Verschaeren sera un atout. Bien plus que sa capacité à peser sur le jeu bruxellois, le joueur de 19 ans étant capable de disparaître de la rencontre durant de longues périodes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Julien Duranville, sur les traces de Doku

À 16 ans, Julien Duranville a fait impression à Bruges dimanche. Une première réussie pour un adolescent sur qui on compte beaucoup à Anderlecht pour les années à venir. Pour l’équipe A et pour les finances.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs