Accueil Sports Cyclisme

Evenepoel ne veut rien lâcher au Tour d’Italie: «La route vers Milan est encore longue»

Le coureur belge a vécu une onzième étape très compliquée en perdant du temps sur le leader, Egan Bernal.

Temps de lecture: 2 min

Remco Evenepoel a perdu plus de deux minutes au classement général mercredi après la 11e étape du Tour d’Italie. Egan Bernal a creusé l’écart avec le Belge au classement général et a conforté son maillot rose.

« Malheureusement, j’ai perdu deux minutes. Ce n’était pas le meilleur des jours pour moi. J’ai eu beaucoup de mal dans le deuxième secteur de gravier, et aussi dans le troisième, quand ils ont commencé à accélérer, j’ai senti que mes jambes étaient assez vides. C’est pourquoi j’étais en dernière position et je n’ai pas pu suivre », a-t-il commenté après la course dans des propos relayés par Het Laatste Nieuws.

« C’est la façon dont mon corps a réagi après onze jours de course, après tant de temps sans course. Je remercie l’équipe et João (Almeida, ndlr) pour le travail qu’ils ont accompli pour moi aujourd’hui, du début à la fin. Ce n’est pas un bon résultat pour moi, mais je suis toujours septième de mon premier grand tour et je reste confiant, car la route est encore longue jusqu’à Milan. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

Aussi en Cyclisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb