Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Crasson: «Kompany ne l’avouera sans doute jamais, mais Anderlecht est une équipe de contre-attaque»

A 49 ans, Bertrand Crasson espère encore travailler dix ans dans le monde du football professionnel. Si la Belgique ne peut lui offrir ce dont il rêve, il repartira vivre de sa passion à l’étranger. En attendant, il décortique la Pro League et les Diables rouges.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 12 min

Le Berre frôle la cinquantaine, mais il est toujours aussi passionné par son Sporting d’Anderlecht ainsi que par l’ensemble du football belge et international. Sur une terrasse exceptionnellement ensoleillée du « Docks Bruxsel », l’ancien back droit anderlechtois a pris tout son temps pour préfacer le capital Anderlecht-Bruges de ce jeudi. L’ex-nº16 du parc Astrid, sextuple champion de Belgique à l’ombre de saint Guidon entre 1991 et 2001, a des souvenirs et des ambitions plein la tête. L’ancien défenseur de Naples les distille avec l’œil critique, l’humour et le cynisme qui l’ont toujours caractérisé.

Bertrand Crasson, la Belgique vous avait un peu perdu de vue depuis votre exil thaïlandais et votre bref passage à Dudelange l’année passée. Qu’avez-vous retiré de ces expériences exotiques ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Paradise ., mercredi 19 mai 2021, 21:34

    Un ex. excellent joueur Bertrand Crasson mais qui est depuis longtemps invisible. Déjà mettre sa fille au PSG et après cela il ose encore postuler à Anderlecht ;-) Il devrait déjà apprendre l'humilité. L'on sent le frusté de ne pas avoir été engagé et qui essaye de se venger en cassant du sucre. C'est un peux comme le frustré de la Tribune qui jouait la banquette à Anderlecht pendant 12 mois. Des ex. joueurs de foot Pro Belge, rare sont ceux qui ont bien vécu l'après foot. Un seul mot : Has-been

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs