Accueil Belgique

Quatre médecins sur dix sont proches du burn-out

Selon une enquête de l’Université d’Anvers, l’épuisement guette les médecins, surtout les plus jeunes. Les semaines de 60, 70, voire 80 heures pour certains, se succèdent.

Info « Le Soir » - Temps de lecture: 1 min

Début d’année, environ 4.500 médecins spécialistes et généralistes, néerlandophones ou francophones ont répondu à une enquête mise au point par Geert Dom, professeur de psychiatrie à l’université d’Anvers, diligentée pour le compte du Journal du Médecin.

D’emblée, deux chiffres frappent les esprits. D’abord, on voit que quatre médecins sur dix présentent des signes d’épuisement professionnel. Ensuite, quand on isole les généralistes et les spécialistes en formation – les « assistants » qui réclament désespérément depuis des semaines de meilleures conditions de travail au point de menacer de partir en grève –, on constate que les signes d’épuisement les touchent à 60 %.

► Tous les détails sur Le Soir+

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Jaspers Marie, jeudi 20 mai 2021, 13:57

    Pendant que certains ne pensent qu'à être libre, qu'à faire la fête qu'à s'amuser, qu'à se rassembler en grands groupes, des médecins paient de leur santé leu incivisme! Pensent-ils qu'ils pourraient aussi être victimes du covid et avoir besoin de ces personnes qui sacrifient tout à leur serment d'Hyppocrate?

Plus de commentaires

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs