Accueil Culture Musiques

Requin Chagrin, un Indochine au féminin: l’écoute intégrale

Marion Brunetto, signée sur le label de Nicola Sirkis d’Indochine, publie son troisième album, « Bye Bye Baby ».

Le 15 septembre aux Nuits Botanique (Saint-Josse).

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

C’est en entendant le premier album éponyme de Requin Chagrin, paru en 2016, que Nicola Sirkis craque au point de lui demander d’être le premier artiste signé sur son label KMS. Si, au départ, le groupe est constitué de trois garçons autour de la chanteuse Marion Brunetto, ceux-ci vont vite disparaître car Requin Chagrin – une espèce qui existe bien sous le nom de Centrophorus granulosus ! – c’est bien elle seule : « 

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs