Accueil Société Régions Wallonie

Grande Région: des paniers transfrontaliers pour manger régional en restauration collective

Le programme européen Interreg transfrontalier veut mieux valoriser les productions agricoles régionales (Wallonie, Luxembourg et Lorraine) dans les cuisines de collectivités. La période de test du projet Aroma a subi les désagréments du covid mais vise à être pérenne après 2022.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 4 min

Se nourrir « région » et « saison » est devenu un leitmotiv ces derniers temps, et la crise du covid n’a fait que renforcer la demande et cette envie. Mais en matière de restauration collective, il y a encore beaucoup à faire. Divers acteurs transfrontaliers ont donc décidé de profiter du programme européen Interreg transfrontalier pour passer un premier cap.

Sous la houlette du Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, les 23 acteurs Grande Région (Lorraine, Wallonie, Sarre, Luxembourg et Rhénanie-Palatinat) du projet Aroma (Approvisionnement régional organisé pour une meilleure alimentation) visent à créer un réseau d’approvisionnement transfrontalier en produits alimentaires de proximité et de qualité, destinés aux cuisines collectives.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Wallonie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs