Accueil Opinions Chroniques

La chronique «Enjeux»: «Une communauté réduite au caquet»

Tandis que les « pitbulls virtuels » sévissent sur la Toile en toute impunité, des citoyens et (surtout) des citoyennes humiliés, menacés parce que voulant porter une parole plus pondérée, se débranchent.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 5 min

Il y a des moments où l’on aspire à entendre des voix d’autant plus fortes qu’elles sont calmes. Des moments où l’on rêve d’être à mille lieues de ces « torrents d’émotions jetables et de commentaires désinvoltes qui submergent nos vies », comme l’écrit le sociologue Todd Gitlin. Loin du charivari des plateaux de télévision populistes, où les invité·e·s disent n’importe quoi et pontifient à tour de bras.

Dans son dernier livre, Le courage de la nuance (Le Seuil), Jean Birnbaum, directeur des pages littéraires du Monde, nous rappelle ces quelques auteurs qui, à leur époque, ne furent pas les coqueluches de Billancourt ni de Saint-Germain-des-Prés. Albert Camus, George Orwell, Hannah Arendt, Raymond Aron, Georges Bernanos, Germaine Tillion, Roland Barthes dérangeaient trop les esprits pétris de certitudes. C’était le temps où il valait mieux « avoir tort avec Jean-Paul Sartre que raison avec Raymond Aron ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Gilot Ivan, dimanche 30 mai 2021, 16:20

    Un médecin dit la vérité : https://sites.google.com/view/philosophie-art-de-vivre/vaccins-et-covid?authuser=0#h.hmlx0j3vvzx7 Se renforcer ! Ce n'est pas populaire non plus !!

  • Posté par noel lelon, vendredi 21 mai 2021, 14:57

    En plein dans le mille et en plus, je trouve ce texte bien écrit. Merci pour ce moment de lecture, monsieur Marthoz.

  • Posté par Moreau Michel, vendredi 21 mai 2021, 18:52

    De fait ! Merci à M. Marthoz ! Reste à voir comment réussir à réaliser la suite de la mise en garde de Jaurès : "... il n'y a qu'un moyen d'abolir enfin la guerre entre les peuples, c'est d'abolir la guerre entre les individus, c'est d'abolir la guerre économique, le désordre de la société présente, c'est de substituer à la lutte universelle pour la vie, qui aboutit à la lutte universelle sur les champs de bataille, un régime de concorde sociale et d'unité." Et ce n'est pas le consensus politique néolibéral généralisé qui va nous aider... ;-(((

  • Posté par De Pauwer Agathe, vendredi 21 mai 2021, 10:55

    (Je sais bien que M. Marthoz n'est pas coupable. Ceci est une pièce d'humour sur l'absurdité des points médians.) - - - Plainte contre M. MARTHOZ pour discrimination de genre. - - - L'accusé écrit "Galvanisés", "les videurs", "les cogneurs", "accusés", "ils comptent leurs coups". Ce faisant, il exclut les femmes. C'est à la fois méprisant pour celles-ci et insultant pour les hommes qu'il considère seuls coupables. Sa défense dira : "le masculin sert de forme non genrée." Mais plus haut il écrit "les invité.e.s", ce qui prouve qu'il est bien conscient (conscientisé comme on dit dans les milieux "progressifs") et a choisi de ne pas considérer le masculin comme neutre. Donc le choix de ne PAS inclusifier ses critiques démontre sa volonté consciente de dénigrer les hommes et exclure les femmes. – Avouons notre perplexité devant la phrase "Humiliés, menacés, des citoyens et des citoyennes" au lieu de "Humilé.e.s, menacé.e.s, des citoyen.ne.s etc.". Alors M. Marthoz ? On mange aux deux rateliers ? On a peur des menaces des extrémistes pro- et anti-point médian ? Ou dois-je écrire pro.anti.ceci.cela ?

  • Posté par Gilot Ivan, jeudi 20 mai 2021, 23:38

    Vous avez raison, les médias n'osent pas contredire le gouvernement, même si une logique implacable le voudrait ; à savoir : le renforcement des muqueuses du nez avec de l'eau de mer (30 gr de sel marin par litre d'eau) et de l'ail frais non cuit dans l'alimentation pour renforcer les poumons , tous les jours pour les personnes fragiles ; outre une hygiène de vie et exercices physiques pour ne pas être atteint par le covid, sont ignorés ! on préfère les vaccins ! A votre santé.

Plus de commentaires

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs