Accueil Culture

«Blackwood»: étouffé par le kudzu

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Le kudzu (pueraria montana) est une espèce de plante vivace originaire du Japon aux multiples vertus culinaires et médicinales. Introduit aux Etats-Unis à l’occasion de l’Exposition universelle de 1876, le kudzu est devenu une plante envahissante qui recouvre tout sur son passage, les maisons comme les vallées. Il n’en fallait pas plus à Michael Farris Smith pour en faire le protagoniste principal de sa dernière livrée, toujours bien plantée dans sa terre natale : le Mississippi. Si vous n’avez jamais traversé cet Etat du Sud et sa misère digne d’un pays en voie de développement, il suffit de lire William Faulkner ou, plus récemment, Greg Iles (lire ci-contre) pour comprendre à quel point un tel environnement est propice à des fictions aux vertus sociales indéniables.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs