Accueil

La régionalisation des allocations familiales n’a pas réduit la pauvreté des enfants

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La régionalisation des allocations familiales, mise en place lors de la 6e réforme de l’Etat, n’a eu que peu d’effets sur le risque de pauvreté des enfants alors que c’était un de ses objectifs, selon une analyse du Bureau Fédéral du Plan. « Il convient toutefois de noter que les réformes permettent une utilisation plus ciblée des allocations familiales en tant qu’élément d’aide aux revenus, certainement à l’avenir, lorsque les enfants nés après les réformes auront un poids plus important dans le système d’allocations familiales. Suite à la réforme, la sélectivité selon les revenus joue bien davantage dans le système d’allocations familiales, ce qui augmente considérablement la contribution de la partie sélective des allocations familiales à la réduction du risque de pauvreté », conclut cette enquête.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs