Accueil Société

Chasse à l’homme en Flandre: la police redoute que Jürgen Conings se rende aux Pays-Bas

Des unités spéciales sont en attente aux Pays-Bas au cas où le militaire traverserait la frontière

Temps de lecture: 2 min

La police néerlandaise a confirmé auprès de l’agence Belga que des unités spéciales se tiennent prêtes à intervenir aux Pays-Bas au cas où le fugitif Jürgen Conings tenterait de passer la frontière.

Les recherches ont actuellement lieu au parc national de la Haute Campine, fermé aux visiteurs depuis mercredi. Le parc étant proche de la frontière néerlandaise, il n’est pas impossible que Jürgen Conings tente de se rendre aux Pays-Bas. La police locale a déclaré être « en alerte et se tenir prête ». Cette dernière n’a pas précisé le nombre d’unités de police déployées.

Le militaire de profession Jürgen Conings avait dernièrement émis des menaces à l’encontre de plusieurs personnes, parmi lesquelles le virologue Marc Van Ranst. Lundi soir il n’était pas rentré chez lui. Sa disparition avait été signalée mardi avant que des armes ne soient retrouvées dans sa voiture le soir même. Une chasse à l’homme de grosse envergure a été mise en place dans le parc naturel du Limbourg. L’épicentre de la police, des unités spéciales, de l’armée et du service d’appui canin se situe à la porte d’entrée « De Salamander ».

Jeudi matin, plusieurs membres de la presse ainsi que des habitants ont entendu des coups de feu dans le parc. Le périmètre de sécurité a été élargi tandis que la presse présente a été priée de se tenir à l’écart. Des ambulances sont venues en nombre à « De Salamander » et restent en stand-by. La protection civile et les chevaux de la police fédérale sont aussi arrivés à la porte d’entrée.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Lombard Fernande, vendredi 21 mai 2021, 10:40

    Ce gars ne va jamais passer la frontière, il sait que son passeport covid n'est pas en règle.

  • Posté par Geurts Fabrice, jeudi 20 mai 2021, 18:41

    @ De Villers Léopold : C'est vous qui racontez n'importe quoi, lorsqu'une jeune fille porte plainte 5 ou 6 fois contre un gars menaçant, la police ne fait rien et la fille fini par se faire assassiner. Je suis certain qu'on en ferait moins si le Roi Philippe avait fait l'objet de mêmes menaces. Mais Van Ramst qui donne des cours sur la manipulation de l'opinion publique est un dieu intouchable au nord du pays. Pour vous aussi apparemment....

  • Posté par Desplanques Claude, jeudi 20 mai 2021, 15:17

    Chasse à l'homme dans le parc naturel, à quelques kilomètres de l'Allemagne... mais aussi du stade de Genk où, dans 3 heures, va avoir lieu un important match de football.

  • Posté par Geurts Fabrice, jeudi 20 mai 2021, 14:40

    Je trouve surréaliste cette chasse à l'homme pour une personne qui n'a jusqu'à présent rien fait que proférer des menaces. On ne fait pas le quart du dixième pour un voyou qui assassine une vieille personne pour lui voler 20 €. C'est dire si le roi des manipulateurs Van Ramst a le bras long pour déclencher une pareille opération.

  • Posté par massacry olivier, jeudi 20 mai 2021, 22:06

    Vous y êtes presque, en fait c'est VR qui a engagé cet extrémiste, afin de toujours avoir sa une dans les journaux. Si si. Surréaliste, c'est surtout une mauvaise foi de bas étage.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une