Trop de candidatures masculines pour le Théâtre national?

On saura, ce lundi, qui dirigera ce théâtre-phare de Belgique francophone.
On saura, ce lundi, qui dirigera ce théâtre-phare de Belgique francophone. - Sylvain Piraux

En mars dernier, le collectif F(s) annonçait présenter sa candidature à la direction du Théâtre national. Regroupant des travailleuses de la culture, le collectif vient de recevoir une réponse du conseil d’administration du théâtre jugeant son dossier « irrecevable ». Mais, dans un communiqué de presse diffusé ce jeudi, le groupe dit surtout constater « avec effroi que les candidatures retenues pour l’entretien oral ne sont pas paritaires : trois candidatures masculines en solo et une seule candidature féminine en duo ».

Contacté par nos soins, le président du conseil d’administration, Philippe Suinen, n’a pas souhaité confirmer cette information. « Nous ne voulons pas donner l’impression que nous ne regardons pas d’abord la qualité des candidats et candidates », nous a tout de même affirmé Philippe Suinen. Précisons qu’il n’existe pas, à l’heure actuelle, de mesures imposant la parité au cours des processus de sélection à la direction des lieux culturels. Et c’est bien ce que dénonce le collectif F(s) qui rencontrera, début juin, le cabinet de la ministre de la Culture Bénédicte Linard afin d’échanger autour de l’avant-projet de décret relatif à la direction des lieux de création, de diffusion, des festivals et des centres scéniques bénéficiant d’un contrat-programme. « Nous espérons qu’à la suite de ce dialogue, des décisions seront prises quant à cette grande inégalité qui continue de mettre à mal notre secteur », s’enflamme le collectif, pointant également le fait que, depuis sa création en 1945, le Théâtre national – aujourd’hui le plus subventionné de la Fédération Wallonie-Bruxelles – n’a jamais eu aucune direction féminine à sa tête. On saura, ce lundi, qui dirigera ce théâtre-phare de Belgique francophone.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous