Accueil Culture

«Ça nous a ravis d’aider le milieu culturel»

Après un premier opus dans un ancien orphelinat, la deuxième énigme imaginée par Yannick De Vogelaer et Quentin Tjoen, les deux jeunes entrepreneurs liégeois de NeoMinds, prend place à l’Opéra royal de Wallonie-Liège.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Le premier des deux comparses nous relate la genèse de l’aventure.

Combien de temps faut-il pour réaliser un Escape Game virtuel comme celui-là ?

L’idée de contacter l’ORW nous est venue en décembre dernier. Nous nous sommes dit que le milieu de la culture souffrait et que l’Opéra disposait d’un magnifique cadre qui était à ce moment-là inoccupé. Nous avons pris les clichés en janvier et nous avons développé le jeu durant le mois de février/mars. Vient ensuite la phase de test, qui n’est pas à négliger dans la création d’un Escape Game, et qui s’est déroulée fin mars, début avril. Le projet s’est donc étalé sur quatre mois.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs