Accueil Économie Entreprises

Carlos Ghosn condamné à rembourser près de 5 millions d’euros à Nissan et Mitsubishi

Cette somme représente les salaires que l’ancien dirigeant avait touchés entre avril et novembre 2018.

Temps de lecture: 1 min

L’ancien dirigeant automobile Carlos Ghosn, accusé de fraude, va devoir rembourser près de cinq millions d’euros de rémunérations à l’alliance Nissan-Mitsubishi, a statué jeudi la justice néerlandaise.

Carlos Ghosn avait intenté une action en justice contre l’entreprise, contrôlée par une société holding néerlandaise, pour contester ce qu’il qualifie de licenciement illégal. Il réclamait 15 millions d’euros de compensation.

Mais le tribunal d’Amsterdam a déclaré qu’aucun contrat ne liait l’entreprise au magnat déchu de l’automobile et que ce dernier n’avait pas droit aux sommes perçues. « Il manquait la permission nécessaire du conseil d’administration », a déclaré le tribunal dans un communiqué.

Le tribunal a précisé que le contrat précédent, qui avait débuté en juillet 2012, avait expiré en avril 2018 et que Ghosn devait désormais rembourser les salaires qu’il avait touchés entre avril et novembre 2018, soit près de cinq millions d’euros.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Dupont Vincienne, lundi 24 mai 2021, 0:43

    Ce n'est que justice.

  • Posté par Piscaer Benne, vendredi 21 mai 2021, 13:38

    Une bagatelle...

  • Posté par Otte Gérard, jeudi 20 mai 2021, 17:10

    Qui va organiser une cagnotte pour l'aider à rembourser ?

Plus de commentaires

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière