Accueil Belgique Politique

Coronavirus: le projet de loi pandémie est renvoyé devant le Conseil d'Etat

A la Chambre, l’opposition, poursuivant sa « flibuste », a obtenu le renvoi d’une série d’amendements devant le Conseil d’Etat. La Vivaldi croit pouvoir adopter son projet de loi pandémie la semaine prochaine.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Comme prévu, le projet de loi pandémie attendra. A la Chambre jeudi, en séance plénière, l’opposition, hostile, on l’a compris, a produit une série d’amendements et réclamé qu’ils soient examinés par le Conseil d’Etat. Egalement : elle a souhaité que l’on sollicite le Conseil d’Etat, de la même façon, sur la base des modifications apportées récemment à son propre texte par Annelies Verlinden, ministre de l’Intérieur, à la manœuvre dans ce dossier.

La Vivaldi ne désespère pas

Bref, in fine, 60 députés (il en fallait 50) - mêlant N-VA, PTB, Vlaams Belang, CDH, Défi… - ont voté en séance pour le renvoi d’amendements devant l’instance juridictionnelle. La Vivaldi ne désespère pas de pouvoir adopter le texte la semaine prochaine. Pour rappel, le projet de loi pandémie vise, d’une part, à légaliser, en quelque sorte, les mesures de crise covid prises depuis le déclenchement de la pandémie (confinement, suspension des libertés, sanctions…), basées jusqu’à présent sur de simples arrêtés ministériels. D’autre part, il veut pérenniser les politiques mises en œuvre, visant à reproduire le modèle en cas de phénomène comparable à l’avenir.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, samedi 22 mai 2021, 14:21

    Comme il fallait s'y attendre; Espérer que le Parlement puisse AGIR (LOL) rapidement en cas de crise sévère (une Pandémie p. ex.) ... est totalement illusoire ! En Belgique on est trop préoccupé par les c. habituelles (nième réforme de l'état; priorités linguistiques; etc .).

  • Posté par Joute Dodo, lundi 24 mai 2021, 11:42

    Faudrait déjà que nous recevions des informations correctes pour agir en cas de pandémie (que ce soit le parlement ou le gouvernement). Rappelons tout de même que les chinois ont menti 3 mois au début de la pandémie, ce qui a grandement favorisé la dispersion du virus. Et qu'ensuite, ils ont menti sur la gravité du covid, l'efficacité de leurs vaccins chinois, l'orgine du covid en chine, les ouighours... Bref, le gouvernement chinois mentent comme le faisaient les nazis pendant la guerre quand ils niaient l'existence de camps de concentration.

  • Posté par Joute Dodo, vendredi 21 mai 2021, 9:25

    Cette loi-pandémie n'a pas lieu d'être. Elle est extrêmement dangereuse pour nos libertés. Lors d'une "urgence épidémique", les gouvernants du moment n'ont plus qu'à ne pas prendre les bonnes décisions pour la population afin de faire durer la catastrophe et prolonger les pouvoirs spéciaux procurés par la loi pandémie. Elle fait de la population les otages des gouvernants en cas de catastrophe. Rappelons-nous de la saga des masques, celle des tests et jusque mai 2021 les vaccins beaucoup trop lentement administrés. La loi pandémie nous expose à beaucoup plus de ce type de chaos en cas de pandémie. La loi pandémie récompense une mauvaise gouvernance en cas de pandémie.

  • Posté par STORDIAU Pierre, mardi 25 mai 2021, 19:30

    @Joute Dodo , C'est VOUS qui n'avez pas "lieu d'être " avec la propagation de fake news digne du chef de propagande jozef Goebels !

  • Posté par Vigneron Anne, jeudi 20 mai 2021, 18:56

    Et cette minorité, Rabozée, comme vous dites si bien, est consciente de ce qui se passe au niveau mondial. Lisez ce qu'a pondu Klaus Schwab (La Grande Réinitialisation) pour ne citer que celui-là et on pourra en discuter. Très instructif pour développer vos neurones.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs