Accueil

Gazoduc Nord Stream 2: détente entre Washington et Berlin, satisfaction à Moscou

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

«  Désescalade » américano-allemande : tout en redisant son « opposition inébranlable » à « l’achèvement » du projet, les Etats-Unis du président Biden ont décidé de renoncer à sanctionner l’entreprise et le PDG du gazoduc germano-russe Nord Stream 2. Ce pipeline, posé sur les fonds marins entre la Russie et l’Allemagne, doit permettre d’accroître les ventes de gaz russe en Europe.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs