Accueil Léna

Etre immigré à Malmö: une journée dans le «quartier de la terreur»

Ces dernières années, les médias ont rapporté un nombre croissant d’incidents pour montrer que les réfugiés ont transformé la ville suédoise en une ville de gangs. Vrai ou faux ? Tentative de réponse.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 16 min

Une jeune femme de 18 ans a été blessée lors d’une fusillade dans l’une des rues principales du quartier de Rosengård, à Malmö. Une femme de 31 ans, médecin, a reçu plusieurs balles alors qu’elle se promenait avec son bébé de 2 mois. C’est son mari qui était visé, dans ce qui était peut-être un règlement de comptes. Ces dernières années, les médias ont rapporté un nombre croissant d’incidents similaires pour montrer que les réfugiés ont transformé Malmö en une ville de gangs.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Piscaer Benne, lundi 24 mai 2021, 16:23

    Très bon article. En Belgique, c'est exactement la même chose: stigmatisation et sous-utilisation du potentiel des immigrés. Le racisme, la méfiance et certainement les théories du complot des partis politiques de droite contribuent à l'échec à exploiter le potentiel économique des immigrants.

  • Posté par Hermkens Philippe, lundi 24 mai 2021, 10:32

    Le déni de réalité est vraiment ce qu'est devenue actuellement la gauche. C'est vraiment comique et aussi très triste? Plus personne de sensé n'accorde la moindre importance à ce qui est écrit dans un journal

  • Posté par D Marc, dimanche 23 mai 2021, 9:21

    On aurait aimé lire le point de vue d'un vrai journaliste et non pas la thèse défendue par un sociologue.

  • Posté par Schoonbroodt Hubert, samedi 22 mai 2021, 20:06

    En raccourci, il n'y a que les islamistes qui sont bien. Les autres n'ont qu'à s'adapter.

  • Posté par Zanzi Mauro, samedi 22 mai 2021, 11:53

    ... Et le racisme ? « Il y en a, même si, le plus souvent, c’est à l’encontre des Juifs. Les immigrés du Proche-Orient n’aiment pas les Juifs. Et parfois, ils s’en prennent à eux. Mais ce n’est pas un crime de ne pas aimer quelqu’un. Vous comprenez ? » ... Ah, bon ? Donc, en Suède, le racisme contre les juifs, la haine antisémite et agresser un juif ne sont pas des crimes? Quel paradis ... pour les islamo-gauchistes !

Plus de commentaires

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs