Accueil Culture Musiques

La surprenante métamorphose de l’Eurovision

Le célèbre concours de la chanson avait lieu ce samedi soir. Voici comment ce dinosaure de la télévision, si souvent jugé ringard et de mauvais goût, est parvenu à s’inscrire dans la modernité.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Alors voilà : le concours Eurovision est arrivé à l’âge de la pension. Ce samedi, il soufflait ses 65 bougies, pour autant d’éditions. On lui doit le respect. Rendez-vous compte : il est pratiquement né en même temps que la télévision, sur une musique révérencieuse de Marc-Antoine Charpentier. Cela devait arriver un jour. Va-t-on lui mettre un pot d’adieu. Holaaa, pas si vite !

Il est un peu comme Michel Drucker, le concours. Il s’accroche. Il ne veut pas entendre parler de retraite. Et d’ailleurs, surprise, il se porte bien. Il joue les Hibernatus. S’est fait (re)lifter cent fois. Et n’a rien perdu de sa popularité.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Raurif Michel, dimanche 23 mai 2021, 15:53

    Comme imminence connerie ont fait très difficilement mieux !! Et dire que cela dure depuis de 66 ans !!!!! Et, cela va encore durer combien de temps ?

  • Posté par Cornu Christophe, samedi 22 mai 2021, 14:14

    Enfin de la réhabilitation ! ;-)

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs