Accueil Planète Pollution

L’air pollué met tout notre corps à l’épreuve, de l’enfance à l’âge mûr

En Belgique, la pollution atmosphérique a causé près de 9.000 décès en 2018. Si les maladies cardio-vasculaires sont les conséquences les plus répandues, des effets moins connus sur le cerveau, le système endocrinien ou encore la fertilité suscitent tout autant d’inquiétudes.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 8 min

C’est sans doute le polluant atmosphérique le plus connu du grand public. Et pour cause, lorsque les concentrations en ozone (O3) dépassent les seuils autorisés, des alertes pullulent sur les télés et les radios pour inviter la population à être prudente, limiter ses déplacements et ses efforts physiques. En été, les pics d’ozone sont généralement suivis d’un pic de consultations ou de prises en charge hospitalières pour des inflammations respiratoires, des dégradations de maladies respiratoires chroniques comme l’asthme. « Ce gaz naturellement présent dans la stratosphère où il nous protège en absorbant une grande partie du rayonnement ultraviolet devient un polluant lorsqu’il se forme dans les basses couches de l’atmosphère par la réaction de la lumière avec le dioxyde d’azote et les composés organiques volatils », explique le professeur Alfred Bernard, toxicologue à l’UCLouvain.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Moreau Jean-Pierre, lundi 7 juin 2021, 15:20

    Et l'air pollué nous fragilise envers la COVID19 . C'est prouvé.

  • Posté par Moreau Jean-Pierre, lundi 14 juin 2021, 17:17

    En France comme en Belgique, les zones les plus polluées sont celles qui ont enregistré le plus d'hospitalisations et de décès dus à la COVID19. Et c'est constaté mondialement. Au passage, il faut noter que l'heure légale avancée (heure d'été et même heure de base) augmente les taux de polluants (ozone, polluants secondaires). Voià donc un défaut supplémentaire pour notre fatale heure d'été: Elle aggrave la pandémie.

  • Posté par Lerusse Marcel, dimanche 23 mai 2021, 22:35

    La fumée des produits du tabac est elle prise en compte pour les maladies et décès.

  • Posté par Esquenet Alexandre, dimanche 23 mai 2021, 15:06

    Un appareil reproductif transparent, c'est très puritain finalement.

Aussi en Pollution

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs