Accueil Planète Pollution

«On pense être en bonne santé, mais en fait, non, on est exposé à autre chose»

Après avoir circulé pendant sept ans à longueur de journées à vélo dans la circulation bruxelloise pour son travail, Natacha, Ixelloise de 40 ans, a souffert d’importantes crises d’asthme voici deux ans. Des problèmes de santé dont elle ne garde aucune séquelle aujourd’hui mais qui ont changé sa vie.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Cette nuit-là, elle n’a pas dormi. Tant elle a eu du mal à respirer. Cela faisait quelques jours que Natacha éprouvait des difficultés à respirer, qui se manifestaient par des crises d’asthme. Le lendemain de cette nuit blanche, elle décide de consulter un médecin, qui lui demande ce qu’elle fait comme métier. A l’époque, au printemps 2019, Natacha est formatrice vélo à Bruxelles pour les enfants en vue du brevet cycliste et pour les adultes qui ne savent pas rouler et/ou ont peur de la circulation. Elle passe donc ses journées sur les pistes cyclables ou sur la route à longer et zigzaguer entre les véhicules pour apprendre à ses cyclistes en herbe à se déplacer dans la circulation.

Nouveau métier, nouvelles habitudes

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Pollution

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs