Accueil Sports Football Football belge

Voici ce que risque Anderlecht pour le débordement de ses supporters contre Ostende

Les Bruxellois risquent de payer cher les errements de leurs supporters à Roulers ce dimanche.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

C’est peu dire que la Pro League n’avait pas apprécié la gestion du match Charleroi-Standard (2-3) du 25 octobre où, après une interruption de 10 minutes, M. Wouters n’avait pas osé, suite à de nouveaux jets de pétards, prononcer l’arrêt définitif, qui aurait entraîné la défaite des Rouches par forfait.

Si l’Union belge a infligé au Standard un match à huis clos… en début de saison prochaine, la Pro League a, elle, modifié le règlement :

1. Depuis le 19 février, un arrêt momentané coûte automatiquement une amende de 25.000 euros au club dont les fans ont fauté. Anderlecht est donc le premier « condamné ». En cas d’arrêt définitif, c’est 50.000 euros.

2. La saison prochaine, en cas de nouveaux incidents après un premier arrêt, le referee n’aura plus la possibilité mais bien l’obligation de stopper définitivement les débats.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football belge

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs