Accueil Monde États-Unis

Proche-Orient: l’Administration Biden s’efforce de rattraper son retard après le cessez-le-feu

Pour n’avoir pas jugé le dossier israélo-palestinien prioritaire, le président démocrate a été débordé par une crise impossible à dépêtrer et politiquement minée, entre allégeance à l’allié israélien et indignation croissante au sein même du Parti démocrate. La réalité s’est chargée de lui rappeler que la question de Jérusalem et Gaza demeure le chantier numéro du département d’État.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 3 min

Il n’est jamais trop tard : dépassée par les événements dramatiques de Gaza, l’Administration Biden a annoncé l’arrivée d’un diplomate de haut rang à Jérusalem, Michael Ratney, pour le 1er juin, et en qualité de chargé d’affaires. Précédemment consul général dans la ville sainte au temps d’Obama, celui-ci a conservé des liens avec les dirigeants palestiniens. Il remplacera l’envoyé spécial Hady Amr, dépêché de toute urgence au début de la crise.

Le secrétaire d’État Antony Blinken, pour sa part, est attendu en Israël, en Cisjordanie, en Egypte et en Jordanie dans « les prochains jours », selon son porte-parole Ned Price. Il devrait rencontrer des responsables israéliens et palestiniens lors de son périple.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Patrick Yamedjeu, mercredi 26 mai 2021, 12:47

    " ... absence d'ambassadeur....". Je crois que ces 2 pays n'en ont pas besoin. C'est une continuité.

  • Posté par Draye Jean-Pierre, vendredi 21 mai 2021, 20:21

    Quel saint homme

  • Posté par Patrick Yamedjeu, mercredi 26 mai 2021, 12:50

    @Mr Draye - Il ne manquait plus qu'il ait l'index et le majeur levés et on pourrait accrocher cette photo dans les églises. On est passé dans l'anti-Trump primaire au pro-Biden qui frôle la connerie.

  • Posté par Glossy P, dimanche 23 mai 2021, 23:05

    Ha bah ! La photo n'a sans doute pas été choisie au hasard. Après cela qui niera encore que la presse mainstream manipule et oriente l'information. Mais fallait-il s'attendre à autre chose pour une homme qui s'est contampté de se terrer dans son trou et a laissé ces mêmes médias faire campagne à sa place ?

Aussi en USA

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs