Accueil Économie Finances

Baromètre de la relance: le fantôme de la dette hante l’Europe

Les règles budgétaires ont été suspendues. Mais ne nous y trompons pas : les finances publiques seront l’enjeu majeur de l’après-covid.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 8 min

La priorité, aujourd’hui, est à la lutte contre la pandémie (lisez : vacciner, vacciner, vacciner) et au soutien des économies plus ou moins durement affectées par les différents lockdowns. La Commission s’affaire pour mettre sur les rails son plan de relance – afin que les premiers déboursements interviennent au second semestre – qui est aussi une première étape du Pacte vert promettant la « neutralité carbone » du Vieux Continent à l’horizon 2050.

Mais ne nous y trompons pas : l’orthodoxie budgétaire sera le grand enjeu de l’après-covid. Sans doute les règles budgétaires ont-elles été suspendues en 2020 et 2021 ; et elles le seront encore probablement en 2022. Heureusement. Car c’est bien la hausse massive des dépenses publiques qui a évité la décomposition de nos économies. Cependant, d’ici un an et demi, la surveillance budgétaire reviendra à l’agenda. Et l’enjeu sera majeur.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Mangon Jules, vendredi 28 mai 2021, 17:33

    Qui croit que l’augmentation de la richesse avec le retour de la croissance servira à rembourser les dettes? Ce serait une grande première

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs