Accueil Monde Proche-Orient

Conflit israélo-palestinien: que retirent Binyamin Netanyahou et le Hamas des 11 jours de bombardements?

Un cessez-le-feu est conclu entre Israël et les groupes armés de Gaza. Benyamin Netanyahou et le Hamas se sont démarqués dans ce conflit, qui a coûté la vie à près de 250 personnes, dont 65 enfants.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Qui a gagné la guerre ? La question est cynique, face au coût humain des bombardements des deux dernières semaines en Israël et la bande de Gaza. Mais le Hamas, au pouvoir dans l’enclave palestinienne, comme le gouvernement israélien, assurent chacun être le grand vainqueur de l’opération militaire.

Depuis 2 h du matin dans la nuit de jeudi à vendredi, les bombes ont cessé de tomber sur la population gazaouie et israélienne. Un cessez-le-feu a été conclu jeudi soir. En 11 jours, les hostilités ont coûté la vie à 244 personnes (en immense majorité côté palestinien), dont 65 enfants. L’opération a été sanglante et ce sont majoritairement des civils qui en ont été les victimes.

A Jérusalem vendredi, sur l’esplanade des Mosquées, des heurts ont éclaté entre des Palestiniens et la police israélienne. Certains manifestants ont scandé des chants en faveur du mouvement islamiste palestinien.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Bonisseur Hubert, samedi 22 mai 2021, 17:11

    Le Hamas et le Fatah revendiquent tous deux la souveraineté du peuple palestinien. Il n'y a pas eu d'élections dans les territoires depuis 15 ans, notamment parce qu'ils ne parviennent pas à s'entendre. En 2006, le Hamas a gagné Gaza en écrasant ses concurrents dans le sang.

  • Posté par Wolf Charles, samedi 22 mai 2021, 8:07

    Le Soir est devenu un outil de désinformation au profit des palestiniens du Hamas condamnant Israël et justifiant même les attaques palestiniennes sur des civils. C’est effarent ! C’etait la même chose avec Trump, un bastingage permanent. Cela remet en cause également toutes les autres informations présentées par ce quotidien car l’analyse journalistique et le recul semblent avoir disparu ! La question se pose dès lors, Le Soir a t il encore une raison d’exister ? Je ne suis pas le seul à penser que non !

  • Posté par DENIS JEAN, samedi 22 mai 2021, 10:10

    No comment! C'est tellement enfantin et borné ! Un pays qui ne respecte pas le droit international et les droits de l'Homme est un pays non respectable. Le droit est à la base de toute civilisation sinon c'est l'"ensauvagement". Mais pourquoi donc ce "fichu Soir" dévoile le nombre de tués palestiniens et des femmes et des enfants en plus, pourquoi A.I. et les autres parlent-ils d'apartheid? Je viens de m'apercevoir que je suis gentil...j'ai commencé à argumenter. Au fait, à votre avis, quand ce besoin d'espace vital va-t-il s'arrêter? Ah pour Le Soir ? Demandez à Israël il s'est magnifiquement débarrassé de l'antre des "mouchards de journalistes" à Gaza.

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs