Rallye du Portugal: Thierry Neuville attend la dernière spéciale

Rallye du Portugal: Thierry Neuville attend la dernière spéciale
Photo News

La dernière journée du rallye du Portugal s’apparente plus que jamais à une procession en ce week-end de Pentecôte. Une procession certes menée à vitesse soutenue par certains, ou alors en certaines occasions. Ainsi, Thierry Neuville qui n’a plus rien à attendre de cette course depuis son double abandon de vendredi (sortie) et de samedi (réparations mécaniques à poursuivre suite à cette sortie), a pris le départ de cette dernière journée avec pour seule ambition d’y grappiller les 5 points dévolus au vainqueur de la dernière spéciale, la « power stage ».

« Même combat » pour Tanak

Comme son équipier Ott Tanak, également victime d’un abandon, samedi, alors qu’il menait la course, il a choisi de rouler le coude à la portière dans les deux premières spéciales du matin, puis d’attaquer dans celle de « Fafe », là où se disputera la power stage à partir de 13h18.

« Cela m’a permis de vérifier la pertinence de mes notes, tout en roulant à un bon rythme, mais je suis certain que je pourrai faire mieux lors du deuxième passage », confiait notre compatriote, auteur du meilleur temps dans cette spéciale, 4,5 secondes devant Tanak, qui lui aussi disait en avoir gardé sous la pédale.

Evans a doublé son avance sur Sordo

Pour le reste, le classement semble figé, et la victoire désormais promise à Elfyn Evans (Toyota). Le Gallois a accentué son avance sur Sordo (Hyundai, à 22.0 sec.), tandis qu’Ogier s’est isolé à la 3e place (Toyota, à 1.22.3) devant Katsuta (Toyota, à 1.54.5), Greensmith (Ford, à 4.43.8), Fourmaux (Ford, à 4.50.6), Tanak (Hyundai, à 20.09.2), Rovanpera (Toyota, à 22.05.2) et enfin Neuville (Hyundai, à 58.54.2).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Partie 55 e , la Porsche de Charles Weerts a fini 2 e .

    Par Dominique Dricot

    Moteurs

    24 heures de Spa-Francorchamps: l’exploit belge était tout proche

  • Premier tour: Hamilton vire en tête, derrière Bottas provoque plusieurs accrochages.

    Par Dominique Dricot

    Formule 1

    GP de Hongrie: Hamilton relance le championnat

  • PHOTONEWS_10935309-003 (1)

    Par Dominique Dricot

    Formule 1

    F1: Verstappen-Hamilton, un conflit qui ne fait que commencer

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous