Accueil Sports Autres sports

Les nageurs belges quittent l’Euro avec la gueule de bois

L’Euro de Budapest a tourné à la bérézina pour la natation belge. Deux records nationaux, un seul record personnel, pas de nouveau qualifié pour Tokyo et deux relais mis hors-Jeux : le constat d’échec est lourd.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 6 min

Dans un peu moins de deux mois, quand ils se retrouveront au village olympique de Tokyo, Louis Croenen et Fanny Lecluyse, qualifiés pour les Jeux depuis les Mondiaux 2019 à Gwangju, auront beau regarder autour d’eux, ils se sentiront bien seuls. L’Euro de Budapest, qui s’est achevé ce dimanche et qui constituait l’ultime occasion pour leurs collègues nageurs de les rejoindre, a, en effet, très mal tourné puisqu’aucun des 15 sélectionnés aux côtés de Croenen (NDLR : Lecluyse était absente pour ne pas aggraver une blessure au genou) n’a réussi les critères olympiques imposés. Sauf invitations de dernière minute que pourrait lancer la Fédération internationale (Fina) à la fin du mois de juin à l’un ou l’autre si elle n’atteint pas son quota de 878 nageurs au Japon, la natation belge se retrouvera avec son deuxième plus faible nombre de sélectionnés aux JO depuis trente ans après le zéro pointé d’Athènes 2004.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Raspe Eric, lundi 24 mai 2021, 13:40

    En résumé, les nageurs et nageuses belges ont pris l'eau!

Aussi en Autres sports

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs