Accueil Culture Livres

«Un monde plus large»: un Henry David Thoreau moins connu

L’auteur de « Walden » et de « La désobéissance civile » était aussi critique littéraire et fin connaisseur des textes sacrés orientaux.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 2 min

L’œuvre de Henry David Thoreau (1817-1862) a mis un temps considérable à traverser l’Atlantique. Longtemps, le lecteur francophone dut se contenter d’une traduction des années 1920 de Walden ou la vie dans les bois, publiée par la NRF avec l’appui d’André Gide, puis reprise dans la collection « L’Imaginaire » chez Gallimard. Tout a changé depuis une vingtaine d’années. A mesure que l’individualisme et la communion avec la nature gagnaient des adeptes, le philosophe, naturaliste et poète américain devint une sorte d’auteur culte et les traductions se multiplièrent.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs